05 janvier 2009

Le travailleur propriétaire de son métier

  Pour exercer un métier, il faut l’apprendre, puis, par des expériences successives, parvenir à une connaissance de plus en plus approfondie de son travail jusqu’à la possession aussi parfaite que possible de ce dernier.   Cette « possession » d’un métier correspond – en fait – à un véritable capital mais, dans les différents types de sociétés économiques et sociales actuels, ce capital n’est représenté par aucun titre de propriété concret.   Un travailleur licencié de son emploi perd provisoirement le rapport de... [Lire la suite]
Posté par equipeASC à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]